fbpx

Fiscalité immobilière en France : ce que vous devez savoir

Fiscalité immobilière

Investir dans la pierre est aujourd’hui plébiscité par un grand nombre de Français, pour la simple raison que l’immobilier offre un excellent retour sur investissement avec un minimum de risques ; contrairement aux actions et aux produits boursiers. Cependant, il faut savoir qu’en matière d’investissement locatif, le loyer est imposable, sauf à une condition près. Comment les loyers sont imposés ? Quelle est la solution légale pour contourner une telle imposition ? Découvrez les réponses dans ce qui suit.

Imposition des loyers, ce qu’il faut savoir

Lorsqu’il est question d’imposition sur les loyers, sachez que l’impôt prélevé par le gouvernement dépendra de votre type de location. En effet, l’impôt prélevé pour une location meublée ne sera pas le même que pour une location vide ou encore des BIC. Alors, avant de vous lancer, choisissez la forme de location qui vous permettra d’en tirer un réel bénéfice.

Le régime fiscal pour la location vide

Si vous avez loué votre bien vide, sachez que vos revenus fonciers ne feront pas l’objet d’un prélèvement à la source. Le montant de la taxe que vous devrez allouée sera calculé en fonction de vos revenus fonciers, que vous devrez payer, soit mensuel, soit trimestriel. Par exemple, pour 2019, les acomptes à payer en début janvier jusqu’à fin août seront calculés en fonction de votre déclaration d’impôt en 2018, qui quant à elle se rapportera à 2017 et ainsi de suite.

Le régime fiscal pour la location meublée

L’imposition pour une location meublée dépendra également du régime choisit, à savoir régime forfaitaire ou réel. Si vous avez opté pour le premier, seulement la moitié de vos recettes locatives sera imputée, par contre, avec le régime réel, le principe reste le même que pour l’imposition qui se base sur l’acompte. Toutefois, il faut savoir que la location meublée n’entre pas non plus dans le cadre du prélèvement à la source.

Comment réduire ses impôts avec l’investissement locatif ?

Que vous avez opté pour une location vide ou meublée, que ce soit dans l’ancien ou dans le neuf, sachez qu’en France, il est possible de bénéficier d’une réduction fiscale grâce à votre placement. Grâce à des dispositifs de défiscalisation, vous pouvez jouir d’un allègement fiscal qui variera en fonction de l’emplacement, du type de bien, mais aussi de la durée de la mise en location. En effet, certains lois de défiscalisation vous permettent de louer votre bien jusqu’à 12 ans, et en échange vous offre une réduction fiscale allant jusqu’à 20%.

Outre les dispositifs de défiscalisation, vous pouvez également jouer avec les déficits fonciers dans le cas où vous avez opté pour la location vide. Comme les loyers perçus seront déductibles de nombreux charges à l’instar de l’intérêt de l’emprunt octroyé par la banque, le coût des travaux réalisés et autres ; la recette fiscale sera inférieure aux totaux des charges. Du coup, cela vous permettra de réduire l’impôt que vous allez payer.

Avec ces quelques informations, vous pouvez maintenant comprendre les bases de la fiscalité immobilière en France. En cas de question, n’hésitez pas à contacter notre conseil qui se fera une joie de vous répondre.